Matériel de camping : le guide ultime pour bien préparer son séjour

6 conseils utiles pour camper sous la pluie

Auteur: Pas de commentaire Partager:
6 conseils utiles pour camper sous la pluie

La pluie ne doit pas être une raison qui vous empêche de camper ! Même si cela peut ne pas sembler amusant, le camping sous la pluie peut être rafraîchissant et confortable si vous êtes bien préparé. Oui, tout le monde peut apprendre à aimer ce soleil liquide !

Comment camper sous la pluie ?

1 – Choix de votre emplacement de camping

Bien que le camping au bord de la rivière ou dans un endroit bas et plat peut sembler une bonne idée, grâce à la gravité, l’eau s’écoulera toujours vers le point le plus bas. Sachant cela, vous ne voulez pas vous réveiller avec de l’eau à l’intérieur ou à l’extérieur autour de votre tente de camping.

Trouvez un endroit plat et avec un peu d’élévation, en haut d’une colline par exemple.

De plus, durant une chaude journée d’été, vous aurez surement envie de vous installer sous les arbres. Cependant lorsqu’il pleut, vous devez faire attention qu’il n’y ai pas d’orage sinon la foudre ou le vent pourrait faire tomber des branches d’arbre sur votre tente.

Trouvez plutôt un espace ouvert pour camper. Si possible, ce serait bien de se réveiller avec le soleil sur le visage, alors installez l’entrée de la tente face à l’est pour vous réchauffer dès le lever du soleil.

2 – Ce qu’il faut porter pour camper sous la pluie

Une grande variété de matériaux synthétiques conçus pour la randonnée pédestre et le camping sont à votre disposition. Ceux-ci vous aideront à réguler votre température corporelle, vous gardant au frais lorsque vous êtes actif et au chaud lorsque vous vous reposez. Vous allez donc vous habiller avec plusieurs couches de vêtements afin de réguler au mieux votre température du corps.

Le polyester ou la laine sont de bonnes couches de base et de bon matériaux pour vous garder au chaud et au sec. Vous devriez également porter une veste imperméable comme couche extérieure, de préférence avec une capuche pour garder la tête au sec.

Envisagez d’emporter des guêtres ou des pantalons de pluie. Les guêtres aident à garder le bas de votre pantalon au sec, l’endroit où vous risquez le plus de vous mouiller lorsque vous marchez sous la pluie. Il y a un terme pour le temps froid appelé ‘le coton tue’.

Comme le coton est un matériau naturel, il n’absorbe pas l’humidité aussi bien que les matériaux synthétiques. Donc, si vous portez du coton, il vous gardera au frais et mouillé. Il existe des mélanges qui contiennent de la laine et des fibres artificielles, pour que vous restiez au chaud et au sec. Ceci est particulièrement utile pour les chaussettes.

3 – Garder vos vêtements au sec

Au camping, vous voudrez probablement vous changer pour mettre des vêtements secs. Assurez-vous d’emporter des couches de vêtements supplémentaires et des chaussettes de laine, et rangez-les dans un sac à dos imperméable. Des vêtements secs vous aideront à vous réchauffer immédiatement.

Si vous avez fait de la randonnée sous la pluie et que vos vêtements ont été trempés, assurez-vous de les mettre dans un ensemble sec et de suspendre vos vêtements mouillés pour les faire sécher. Vous pouvez même apporter une corde à linge à suspendre sous une bâche afin d’avoir toujours des vêtements secs à portée de main.

Si vous avez vraiment besoin de sécher des vêtements, mettez des vêtements humides dans votre sac de couchage. Votre chaleur corporelle aidera à les sécher pendant la nuit.

L’une des pires choses quand on campe dans le froid ou la pluie, c’est de se réveiller et d’essayer de s’habiller avec des vêtements froids et humides. Vous pouvez éviter cela en les préchauffant à 20 degrés en plaçant vos vêtements pour le lendemain dans un petit sac sec au fond de votre sac de couchage. Ils seront chauds et prêts à partir demain matin.

Quand il fait froid à l’extérieur, il se peut que la régulation de votre température soit médiocre, alors assurez-vous d’avoir des chauffe-mains à mettre dans vos vêtements et vos bottes à la première heure le matin.

4 – Rester au sec au camping

Si vous avez fait de la randonnée sous la pluie, vous pourriez être tenté de ramper dans votre tente à l’épreuve des intempéries pour vous réchauffer. Mais si vous campez entre amis ou en famille, vous pouvez faire un salon extérieur pour que tout le monde puisse en profiter.

Pour ce faire, vous pouvez vous munir d’un abri ou d’un auvent ou vous pouvez acheter une tente de camping familial avec une rallonge à l’avant ou une pièce à l’avant pour l’écran. Une autre idée pour les campings pluvieux : faites votre propre abri en posant une bâche sur le sol et en accrochant une autre au plafond, en ajoutant quelques côtés si vous le souhaitez.

Cette disposition en fait un bel endroit pour votre réchaud de camping et pour aller chercher de l’eau chaude pour le thé ou le cacao chaud.

Vous pouvez planifier vos repas à l’avance, en pensant à la pluie, en préparant la nourriture à la maison et en la réchauffant au camp. Les recettes chaudes au chili ou au four hollandais fonctionnent bien. Vous resterez plus au chaud à l’extérieur en restant à l’intérieur de votre petit salon en consommant des aliments chauds.

Lorsque vous avez froid, vous avez besoin de plus de calories pour maintenir votre température corporelle. Manger des glucides est un bon moyen d’obtenir les calories supplémentaires dont vous avez besoin pour rester au chaud.

5 – Faire un feu de camp au sein de votre campement

Si vous avez l’intention de cuisiner, vous aurez besoin d’emporter un réchaud de camping ou de savoir comment faire un feu. Même si vous campez sous la pluie, cela ne signifie pas nécessairement qu’il pleuvra tout le temps. En plus,faire un feu de camp est une excellente expérience de camping. Attention vous devez vérifier à l’avance les restrictions concernant les incendies sur votre terrain de camping.

Vous aurez besoin d’allumettes imperméables et/ou d’un briquet et d’une poudrière imperméable. Vous pouvez soit emballer votre propre poudrière, soit en trouver à l’extérieur en cherchant des aiguilles de pin sèches ou d’autres matériaux naturels inflammables.

Même après la pluie, il peut y avoir des aiguilles de pin sèches sous la première couche humide. Vous pouvez facilement transformer un petit bois en bois d’allumage à l’aide d’une hachette de camping portative.

6 – Dormir au sec et au chaud

Lorsque vous installez votre tente, utilisez une bâche supplémentaire sur le sol et n’oubliez pas le moucheron ! Par contre, n’oubliez pas de ventiler votre tente lorsque vous en avez l’occasion, pour éviter l’humidité à l’intérieur de votre tente. Vous pouvez aussi utiliser une doublure de sac de couchage ou un sac pour plus de chaleur la nuit et pour dormir au chaud. Lorsque vous vous préparez à aller au lit, assurez-vous de ne pas recevoir d’humidité supplémentaire du sol.

Une fois dans votre sac de couchage, dormez le visage exposé. Si vous respirez dans le sac de couchage, il deviendra humide et froid plus tard.

Vous pouvez aussi vous garder au chaud et au sec la nuit en choisissant un sac de couchage synthétique qui ne retient pas l’humidité.

Avoir un autre coussin de couchage en dessous vous aidera aussi à vous isoler du froid et de l’humidité du sol.

Article précédent

5 conseils pour faire un camping familial avec les enfants

 
Vous aimerez aussi